BOOSTER VOTRE BUSINESS !
Marketing digital

Qu’est ce que le Storydoing et quels sont ses avantages ?

Par Claire le 19 mars 2021 - 5 mn de lecture

Restez informé !

Retour au sommaire
Claire

Chargée de WebMarketing

Dans un de nos articles, nous parlions du Storytelling, la ressource utilisée par les marques pour faire venir les consommateurs dans leur univers, en racontant leur histoire. Ces dernières années, cette technique de marketing a évolué. Les entreprises sont passées de la narration à la création d’histoires directement avec les consommateurs : le Storydoing. La manière dont vous vous adressez à votre cible et comment vous structurez votre récit est fondamentale lorsqu'il s'agit de susciter l'intérêt des consommateurs et de les convertir en clients. 



Sommaire :

Storytelling vs Storydoing

Les avantages du storydoing

Comment faire du storydoing ? 



Storytelling vs Storydoing 

Le storytelling se définit comme la manière par excellence de raconter une histoire autour d’une entreprise ou de ses produits dans le but de vendre. Cette technique narrative permet aux entreprises de mettre en avant leur marque ou produits de manière plus personnelle que des arguments marketing. Il permet, en racontant une belle histoire, de capter plus facilement l’attention en faisant appel à l’émotion du consommateur. L’entreprise crée ainsi sa propre personnalité et génère plus d’empathie de la part de sa communauté. Face à toutes les publicités invasives que le consommateur essaie au maximum d’éviter, le storytelling devient la méthode de communication la plus douce pour vous promouvoir. D’ailleurs, on se souvient beaucoup plus facilement d’une histoire qu’on a appréciée que d’une publicité. En utilisant cette forme de communication, un lien se crée entre le client et la société. Pour en apprendre plus sur le storytelling en général, nous vous conseillons de vous rendre sur notre article “Il était une fois … le storytelling !”.

Le storytelling et le storydoing ne sont pas deux techniques différentes. Le storydoing va simplement plus loin en transformant naturellement les récits en actions. C’est donc un mélange entre le storytelling et l’expérience client. Le storytelling est la pratique qui consiste à raconter des histoires liées aux valeurs de la marque pour provoquer une réaction émotionnelle chez le public cible dans le but de le fidéliser. Le storydoing, quant à lui, met en avant les consommateurs qui vivent leurs propres expériences avec la marque. En montrant un réel intérêt pour ce que vivent les consommateurs, la marque montre que c'est la satisfaction de ses clients qui motive ses efforts. Le storydoing humanise la relation entre la marque et les consommateurs, ce qui est récompensé par la conversion des prospects en clients et la fidélité de ces derniers. C’est donc tout simplement une évolution du storytelling : il faut impliquer le client pour lui faire vivre une expérience et qu’il devienne un acteur de l’histoire.  Ces méthodes permettent de se connecter émotionnellement avec les consommateurs en leur transmettant leurs valeurs, leurs objectifs et leurs actions. C'est pourquoi les récits des clients sont une ressource très utile. Depuis plusieurs années, cette technique a été largement utilisée par les marques et n'est plus une nouveauté. Avec le storydoing, vous ne racontez pas d'histoires au public, c'est lui même qui les crée et les vit avec vous. Le consommateur devient alors ambassadeur de votre marque. 

Cette technique vous permet d'entrer en contact avec votre cible à travers une histoire avec une structure spécifique dans laquelle il y a une intrigue et des personnages. À l'ère du marketing expérientiel, il est fondamental de se connecter aux émotions des clients. Nous devons atteindre non seulement leur côté rationnel, avec des faits qui expliquent les avantages, la valeur ajoutée ou encore les qualités, mais aussi leurs émotions, leur côté plus instinctif, leur cœur. Aujourd’hui, les consommateurs ont besoin de vivre des expériences qui sortent de l’ordinaire avec les marques. La concurrence est tellement rude que les sociétés doivent se démarquer pour faire bonne impression et marquer leur cible. La relation client-marque doit aller beaucoup plus loin qu’un simple accueil poli ou une bonne qualité du service client. Ce qu’il faut pour se faire remarquer et fidéliser ses clients c’est l’émotion. En suscitant l’émotion chez le consommateur, vous allez lui permettre de donner un sens réel à son achat. 

 

Les avantages du storydoing

Cette stratégie de marketing profite aux entreprises de plusieurs façons, par exemple : 

  • Lorsqu'une relation aussi étroite est établie avec les consommateurs, ceux-ci deviennent les ambassadeurs de votre entreprise et, en plus de la promouvoir, ils la défendront. Ils seront donc des clients fidèles. Une communauté autour de votre marque va se créer. 
  • Cette stratégie permet d'atteindre un meilleur positionnement dans l'esprit du consommateur. En créant des expériences positives, les utilisateurs auront une perception positive de la marque, ce qui engendrera une augmentation probable des ventes. En mettant le client au cœur de l’action, vous allez lui faire garder le souvenir de votre entreprise. 
  • Elle renforce la réputation et la crédibilité de la marque en tant que marque digne de confiance. Les consommateurs croient davantage à ce que les autres clients leur disent.
  • Votre marque va augmenter sa notoriété. Ceux qui ont vécu l'expérience partageront sur les réseaux sociaux des photos, des vidéos, des commentaires, qui rendront votre action virale. 
  • Les budgets marketing sont moins élevés que pour d'autres stratégies comme la publicité. Les coûts sont inférieurs car ce sont les utilisateurs qui créent les histoires et les diffusent sur les réseaux sociaux par exemple.
  • Les influenceurs vont vous aider à réaliser vos objectifs. Un influenceur est une personne bénéficiant d’une audience plus ou moins large et qui est capable, en donnant son avis, d’avoir un impact sur celui de sa communauté. Si un influenceur vit une expérience positive avec votre marque, elle en fera profiter sa communauté et vous allez gagner en notoriété et en visibilité. Ce marketing d’influence ne cesse de croître depuis quelques années et prend de plus en plus de place dans les entreprises. Il permet de communiquer auprès d’une cible bien précise et d’établir une relation de confiance solide. L’influenceur va créer du contenu lui-même que vous pourrez repartager directement sur vos propres réseaux. Ainsi, vous gagnerez du temps et vous aurez un contenu différenciant et original. Pour en savoir plus sur la notion d'influenceur et vous lancer dans le marketing d'influence, rendez-vous ici

 

Comment faire du storydoing ?

Il est évident qu’intégrer le client dans son récit va vous permettre de mieux vendre. Les consommateurs se reconnaîtront automatiquement dans votre marque et ses actions puisqu’ils y participeront réellement. Les expériences vécues par les clients, que ce soit en boutique, à un événement, sur le site ou sur les réseaux sociaux, contribuent à la mise en place de votre storydoing. 

Pour commencer votre stratégie de storydoing vous devez d’abord construire votre storytelling. La première étape de votre storytelling est la définition de votre cible. Connaître les goûts et les intérêts de vos prospects et clients vous permettra de créer des expériences plus susceptibles de capter leur attention. Ainsi, vous pourrez adapter votre histoire, le ton et le message que vous allez utiliser. Vous devez donc créer vos buyers personas pour déterminer à qui vous voulez vous adresser. Nous vous invitons à lire notre article pour la construction de vos buyers personas. Bien sûr, les personas restent des portraits robots de votre clientèle type. L’intérêt du storytelling est justement de penser à sa cible comme une véritable personne pour réussir à susciter de l’émotion. Vous devez donc connaître parfaitement qui elle est et ne pas vous arrêter là. Vous devez la considérer comme une personne réelle et imaginer ce que pourrait être sa vie, ses habitudes, ses problèmes. C’est grâce à ça que vous parviendrez à la toucher. Votre histoire devra refléter votre entreprise, ses valeurs et son authenticité. Elle devra avoir des actions précises qui permettront de lui donner un rythme. Il faut qu’elle captive et qu’elle donne envie au consommateur de continuer. Soyez sincère, vous ne devez pas en faire trop. Le but n’est pas de vendre vos produits mais bien de montrer humblement vos qualités et de créer une proximité.  

Voici les différentes étapes que structure le storytelling :

  • Etape 1 : L’état des lieux
    Vous plantez le décor de votre histoire, les personnages et l’environnement,
  • Etape 2 : L'élément perturbateur
    Comme dans chaque histoire, il faut un problème à résoudre. 
  • Etape 3 : Le déroulement
    Ici, vous allez parler de ce qu’il se passe autour de votre élément perturbateur. Comment les personnages ou l’entreprise s’activent autour de cette problématique afin de la résoudre. 
  • Etape 4 : La solution
    C’est la fin de votre histoire, le problème est résolu et votre récit prend fin. 

 

Une fois que votre storytelling est en place, le storydoing peut commencer : 

  • Etape 1 : Définir les objectifs de l'expérience

Puisque l’histoire de votre marque est maintenant bien connue de vos clients, vous devez désormais définir les objectifs et l’expérience que vous voulez qu’ils vivent grâce à vous. Pensez à bien mettre le client en tant qu’acteur principal, votre marque doit être en arrière plan. Transmettez les valeurs et les objectifs de votre entreprise avec transparence et authenticité. L'objectif du storydoing est de créer un lien avec les clients, ce qui passe par la sincérité et la crédibilité.

  • Etape 2 : Faire bénéficier de l’expérience à votre cible

Mettez en place des actions concrètes qui vont permettre aux consommateurs de profiter et de participer à l’expérience. Ce sont les clients qui créent les histoires et les vivent en premier lieu. N’oubliez pas que le lien entre votre marque et les consommateurs n'est pas créé par la vente de biens ou services, mais par les émotions. Le but du storydoing est de créer de l’émotion avant tout. 

  • Etape 3 : Relayer la réussite de l’expérience client

Une fois que vos clients auront vécu une expérience positive avec votre marque et qu’ils en parleront, relayez leur satisfaction pour montrer la réussite de votre storydoing. Utilisez les médias pour accroître la visibilité de l'action. Les expériences, si elles sont partagées et commentées sur les réseaux sociaux, augmenteront la portée de votre marque. L'interaction en temps réel sur les réseaux va également permettre l'engagement. N’oubliez pas que plus vous fournirez d’outils à vos clients pour partager leur ressenti, plus votre stratégie fonctionnera. Pour tout savoir sur le maniement des réseaux sociaux, nous vous invitons à lire notre article dédié. 






Il est certain qu’avec le storydoing les marques perdent en partie le contrôle des messages qui sont diffusés. Si elles prennent soin de leurs clients et proposent des produits ou services de qualité, il y a de grandes chances que les consommateurs véhiculent un message positif. Bien utilisé, vous allez créer un véritable univers autour de votre marque et vous créerez un attachement venant de votre communauté. Votre image de marque sera renforcée et votre notoriété grandira. Les consommateurs se souviendront de vous. Si vous avez encore des questions, contactez-nous !         

 

Abonnez-vous !