BOOSTER VOTRE BUSINESS !
Marketing digital

Comment élaborer son cahier des charges e-commerce ?

Par Claire le 14 février 2022 - 6 mn de lecture

Restez informé !

Retour au sommaire
Claire

Chargée de WebMarketing

Si vous êtes ici c’est sûrement que vous souhaitez rédiger un cahier des charges pour élaborer votre prochain site internet e-commerce et que vous avez besoin de quelques conseils. Un cahier des charges complet et bien ciblé vous permettra d'assurer le bon déroulement de votre projet et, surtout, vous donnera les meilleures chances de publier un site qui répond aux objectifs de vos visiteurs et de votre entreprise. Dans cet article, nous allons vous donner les éléments clés d'un cahier des charges efficace.          

 

Sommaire :

Qu'est-ce qu'un cahier des charges de site internet e-commerce ?

Qu'est-ce qu'un site e-commerce ? 

Étape 1 : Présentez votre entreprise 
Etape 2 : Faites le tour de votre projet
Etape 3 : Parlez du contenu de votre site 
Etape 4 : Parlez de la maintenance et des mises à jour
Etape 5 : Exprimez vos attentes en terme de budget

 

Qu'est-ce qu'un cahier des charges de site internet e-commerce ?

Le cahier des charges d'un site internet e-commerce est un document qui énonce les attentes, les objectifs et les tactiques du projet. Il doit préciser les spécificités, telles que le budget, les délais ou encore les contraintes techniques. Il peut également inclure des détails sur le projet, comme l'équipe impliquée, par exemple, les parties prenantes ou les points de contact.

>> Téléchargez notre modèle de cahier des charges e-commerce

 

Qu'est-ce qu'un site e-commerce ?  

Un site e-commerce, par définition, est un site web qui vous permet d'acheter et de vendre des biens tangibles, des produits numériques ou des services en ligne. Les clients peuvent accéder à un magasin en ligne, naviguer et passer des commandes de produits ou de services via leurs propres appareils numériques. Lorsque la commande est passée, le navigateur du client communique avec le serveur qui héberge le site de la boutique en ligne. Les données relatives à la commande sont ensuite relayées à un gestionnaire de commandes, puis transmises à des bases de données qui gèrent les stocks et à un système qui gère les informations de paiement. Il existe plusieurs types de site e-commerce : 

  • Le site BtoB : Une entreprise vend ses produits à d'autres entreprises,
  • Le site BtoC : Un consommateur achète un produit auprès d'une entreprise,
  • Le site CtoC : Par l'intermédiaire d'une plateforme, comme ebay ou leboncoin, les consommateurs vendent leurs propres produits.               

 

Étape 1 : Présentez votre entreprise 

Évidemment, la première étape de l’élaboration de votre cahier des charges e-commerce est de vous présenter pour aider l’agence web à mieux cerner qui vous êtes et vos attentes. Les informations basiques telles que votre nom, adresse, doivent bien sûr être présentes. En expliquant quelles sont vos activités, en parlant de vos valeurs et de votre positionnement, l’équipe chargée de la création de votre site pourra réellement comprendre qui vous êtes et quel est votre univers. Il est bien sûr important de détailler quel type de bien ou service vous mettez à disposition de vos clients pour que le site soit adapté à ce que vous vendez. Pour que l’agence web réalise un site performant, il faut qu’elle connaisse parfaitement votre cible, c’est pourquoi il est très important de bien expliquer qui sont vos clients. C’est en sachant qui achète vos produits que l’agence pourra au mieux adapter votre projet à leurs attentes et donc assurer vos ventes. Pour réussir à bien cibler qui sont vos clients, vous devez créer vos buyers personas. Un buyer persona est une représentation fictive et imagée de votre client idéal. Il permet de créer des profils pour chaque type de client grâce aux données que vous possédez et de leur attribuer un visage. L’objectif de définir vos personas est d’identifier plus précisément leurs habitudes et leurs comportements afin d’anticiper leurs besoins et répondre de manière personnalisée. Le client type se construit à travers des éléments concrets que l’entreprise possède déjà et sur l’idée qu’elle se fait de sa cible. Un autre critère important à renseigner est votre concurrence. En effet, il est toujours intéressant de savoir qui sont les principaux acteurs dans votre métier pour pouvoir comprendre ce qui vous différencie et sur quoi vous pouvez jouer pour vous démarquer des autres. 

Etape 2 : Faites le tour de votre projet

Parler de vos objectifs est forcément un des éléments les plus importants de ce cahier des charges e-commerce. C’est ce qui va pouvoir guider la création de votre site. Votre objectif doit être SMART, “intelligent” en anglais. Simple à utiliser, cette méthode se construit à travers son acronyme. Ces 5 caractéristiques sont les suivantes : 

  • Spécifique : Votre objectif doit être lié à des données spécifiques et avoir une valeur numérique. Il doit être extrêmement clair sur ce que vous souhaitez obtenir. Plus il sera précis, plus vous parviendrez à l’accomplir.
    Par exemple : obtenir 100 visiteurs par mois.  
  • Mesurable : Les résultats de votre site doivent pouvoir être mesurés de manière quantitative.
    Par exemple : augmenter de 10% le trafic sur votre site. 
  • Atteignable : Votre objectif doit être ambitieux mais réalisable. Avez-vous les moyens de le réaliser ? Est-il cohérent par rapport à votre cible ? Avez-vous assez de temps ? Il faut vous assurer que vous pouvez l’atteindre. 
  • Réaliste : Il doit être pertinent par rapport à votre situation. La réalisation de votre objectif va-t-elle être rentable ? Est-ce le bon moment pour mener cette action ? Vos ressources vont-elles pouvoir être mobilisées ?
    Par exemple : Vous venez de lancer votre activité, est-il cohérent de vouloir gagner 80 leads par mois ?  
  • Temporel : Fixez-vous une deadline, vous atteindrez plus facilement votre but. Avoir un indice de temps va vous permettre de concentrer vos efforts à cette tâche.
    Par exemple : fin juin le trafic de votre site aura augmenté de 10%. 

Ce cadre va vous permettre de guider la rédaction de votre cahier des charges.  

Une fois que vous avez exprimé vos objectifs, définissez quelle sera la cible de votre site internet. Particuliers, professionnels, CSP, intérêts, tout ce qui peut aider l’équipe chargée du projet à comprendre à qui s’adresse votre site et comment réussir à la séduire. 

S’il s’agit d’une refonte de site, réalisez un résumé de l’existant : qui s’en occupe, quel est son URL, quel est votre hébergeur, quel est votre trafic habituel, etc. 

Une fois ces informations fournies, vous devrez fournir les informations complémentaires : est ce que vous gérer vous même vos stocks ? avez-vous plusieurs lieux de stockage ? quelle est votre zone de chalandise ? en quelles langues devra être votre site ? quelle est votre deadline ? et toutes autres données importantes. 

C’est également dans cette partie que vous parlerez du design que vous souhaitez pour votre site. Si vous possédez déjà une identité visuelle (logo, couleurs, typographies etc), fournissez-la en même temps que votre cahier des charges. Si vous n’avez pas encore d'idée précise de ce que vous voulez 

pour le design, vous pouvez mettre des liens de site qui vous plaisent en expliquant pourquoi. Cela permettra à l’agence de mieux cerner vos goûts et ce que doit refléter votre identité d’entreprise.

Etape 3 : Parlez du contenu de votre site 

Pour donner une idée de l’arborescence que vous souhaitez pour votre site, vous devez fournir un document qui la représente. Bien sûr, elle se composera de plusieurs éléments et dépendra de la complexité et de la taille du contenu de votre site. Elle ne sera pas gravée dans le marbre. Elle aura tendance à changer au cours de la phase de conception. Mais le fait de disposer d'un point de départ permet d'éviter que tout ce qui doit y figurer soit laissé de côté. Vous pouvez donc lister les pages principales de votre site et exprimer leur nombre approximativement. Il est également important de préciser si ce sera votre entreprise qui rédigera le contenu de vos pages ou si c’est l’agence qui s’en occupera.

Si vous souhaitez que le référencement de votre site soit optimisé, précisez si cela doit être en SEA, SEO, et dans quelles zones. Précisez également quels sont les mots clés et expressions pertinentes qui correspondent le mieux à votre entreprise et à ce que vous vendez pour que les développeurs sachent mieux se positionner. 

Pour que vos clients puissent utiliser de manière optimale votre site, vous devez préciser que vous souhaitez que votre site soit travaillé également en responsive design. La majorité des internautes consultent les sites via leur smartphones, ne pas avoir un site qui s’adapte correctement aux mobiles risquerait de faire fuir une partie de votre clientèle. Précisez également si vos clients pourront acheter directement sur leur téléphone. 

Dans cette partie, parlez également de ce que vous souhaitez vendre sur votre site, et le nombre approximatif de produits. Précisez si votre catalogue de produits sera alimenté ou non par une base de données externe et les éléments qui devront figurer sur vos fiches produits. Cela permettra à l’agence web d’avoir une vue d’ensemble sur ce que vous souhaitez proposer. Pour la vente de vos produits, pensez à indiquer dans quelles devises ils pourront être achetés, les différents moyens de paiement et de livraisons que vous proposerez.

Si vous avez besoin d’ajouter des modules spécifiques sur votre site, précisez-le à l’agence. (Tchat, module de réservation, programme de fidélité, espace client, blog, générateur de devis etc) Cela permettra d’effectuer un devis plus proche de la réalité et de pouvoir estimer au mieux le temps qu’il faudra pour élaborer votre projet. De plus, si vous avez des logiciels externes à connecter avec le CMS (comptabilité, marketing, logistique etc), ajoutez ces détails dans votre cahier des charges. 

Etape 4 : Parlez de la maintenance et des mises à jour

Il est évident que si les produits que vous vendez ou les pages que vous allez mettre à disposition de votre clientèle est à mettre à jour régulièrement, le nombre d’heures de travail de l’agence web va fluctuer. Précisez donc si votre catalogue produit sera à mettre à jour souvent ou non, et à quelle fréquence approximativement. 

Si vous souhaitez avoir la main sur votre site et que l’agence vous forme pour pouvoir être libre d’ajouter du contenu, exprimez votre besoin d’être formé par les développeurs. Ainsi, vous aurez une meilleure souplesse et réduirait vos frais, car le contenu sera géré par vous même et non par l’agence.

Etape 5 : Exprimez vos attentes en terme de budget

Le budget requis pour le projet doit être clairement indiqué dans cette section. Définissez une fourchette de prix pour la création de votre site. Cette information va orienter les choix technologiques et fonctionnels de l’agence pour élaborer un devis qui correspond au mieux à vos attentes. 

 

Bien sûr, si vous avez d’autres informations ou données qui peuvent aider à la compréhension et à la construction du devis par l’agence web, fournissez-les en même temps que votre cahier des charges. Plus vous donnerez d’informations, mieux l’agence web pourra cerner les besoins et attentes de ce projet. 


 

Abonnez-vous !