BOOSTER VOTRE BUSINESS !
Inbound marketing SEO

7 étapes pour améliorer le référencement naturel de votre site internet

Par Claire le 8 septembre 2020 - 8 mn de lecture

Restez informé !

Retour au sommaire
Claire

Chargée de WebMarketing

Chaque jour, 6 milliards de recherches sont effectuées sur Google. En optimisant votre référencement naturel, vous parviendrez à être en tête de liste de ces requêtes. C’est un travail sur le long terme qui vous permettra à la fois de plaire à Google mais surtout à vos visiteurs. Pour cela, vous devez respecter plusieurs étapes, découvrons ensemble comment améliorer votre référencement organique.

 

Qu’est ce que le référencement naturel?

Le référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization) est une technique permettant d‘attirer un trafic qualifié et d’optimiser votre place dans les résultats des moteurs de recherches. Contrairement au référencement payant (Search Engine Marketing) qui consiste à acheter des mots clés, vous gagnerez les premières places dans les résultats grâce à ceux présents dans les contenus de votre site. C’est donc une manière gratuite d’améliorer votre visibilité auprès des internautes. 

Réalisée sur le long terme, cette technique doit être améliorée constamment pour s’adapter aux critères des moteurs de recherches et des besoins des visiteurs. Les résultats ne seront visibles qu’au bout de plusieurs mois mais seront en revanche bénéfiques pendant longtemps et à moindre coût. 

Cette méthode s’inscrit dans une stratégie d’inbound marketing : faire venir le client grâce aux contenus que vous lui proposez. Généralement, c’est l’utilisation d’un blog d’entreprise qui permet de réaliser ce travail. Nous vous invitons à lire notre article sur les avantages d’avoir un blog pour votre entreprise avant de commencer.

> Bénéficiez d'un audit SEO gratuit de votre site !

Voyons ensemble comment optimiser votre référencement à travers ces différentes étapes : 

  1. Déterminer les mots clés
  2. Mettre en place une stratégie de contenu
  3. Créer des pages piliers 
  4. Être responsive
  5. Ajouter des images
  6. Générer des liens
  7. Partager sur les réseaux sociaux


Etape 1 : Déterminer les mots clés

La première étape est la détermination des mots clés que vous allez inclure dans votre site. Il n’est pas utile et même déconseillé d’en utiliser trop. D’une part, vous risquez de noyer l’internaute avec beaucoup d’informations, d’autre part, cette pratique est pénalisée par les moteurs de recherches. 

Vous devez donc déterminer ceux qui sont adaptés à votre domaine et les insérer naturellement dans votre site. Je suis sûre qu’il y en déjà de nombreux qui vous viennent en tête. Si ce n’est pas le cas, ne faites pas l’erreur de vous positionner sur des mots clés trop génériques ou inappropriés à votre domaine d’activité. Vous obtiendrez peut-être un fort trafic mais il ne sera pas de qualité et n'entraînera aucunes conversions.

Pour les choisir vous devez avant tout vous placer dans la peau de votre cible. En effet, les contenus que vous allez créer doivent répondre à ses besoins pour l’inciter à les consulter. Pour bien comprendre votre cible, vous devez créer vos buyers personas.

Si vous avez du mal à déterminer les mots clés adéquats, vous pouvez utiliser différents outils comme Google Adwords, Google trends, Hubspot ou encore Semrush. Ces sites vont vous aider à connaître, entre autre, le trafic généré par un mot clé, la fréquence des recherches ou encore les données par région.

Pensez à utiliser des mots clés de longues traînes : expressions très précises et à faible volume de recherches. Ils attirent beaucoup moins de visiteurs. En se positionnant dessus, vous aurez ainsi moins de concurrents, un trafic extrêmement qualifié puisque très précis et surtout une place assurée en haut de page. 

Voici un exemple : Vous êtes une entreprise de bricolage et d’aménagement, vous pouvez rédiger un article et vous positionner sur le mot clé de longue traine “comment réaliser une terrasse en lame de bois”. Ainsi, les internautes effectuant cette recherche précise tomberont forcément sur votre site. Vous n’aurez pas forcément beaucoup de visites, mais le trafic sera de qualité et grâce à votre contenu, l’internaute aura obtenu satisfaction.  

Nous vous conseillons de choisir entre 1 et 3 mots clés pertinents par article de blog. Cela vous permettra d’amener un trafic assez conséquent tout en restant focalisé sur votre sujet. Sachez qu’en moyenne, 50% des recherches effectuées contiennent au minimum 4 mots et 75% des internautes ne vont jamais au delà de la première page. Optimiser vos articles grâce à ces longues traînes vous assurera donc d’être dans le top des résultats organiques. 

Maintenant que vous avez choisi vos mots clés, vous allez devoir les insérer dans vos contenus. Ils doivent être présents à différents endroits : le titre, l’URL, la méta-description et le contenu en lui même. 

  • Le titre :

C’est ce que l’internaute verra en premier. Il est donc important de faire comprendre en un coup d’oeil de quoi traite votre sujet et s’il va répondre à ses besoins. De plus, les moteurs de recherches utilisent votre titre pour déterminer la pertinence de votre contenu. Il influence votre classement sur la page de résultats, vous devez donc y faire figurer le mot clé que vous avez choisi. N’hésitez pas à utiliser des titres de 14 mots et plus, ils génèrent beaucoup plus de trafic que les titres courts. Ce résultat s’explique par le fait qu’ils donnent plus d’informations et démontrent la valeur ajoutée du contenu proposé. Nous vous invitons à lire notre article sur la rédaction d’article pour en maîtriser tous les rouages. 

  • L’URL : 

Tout comme votre titre, l’URL de votre contenu va permettre aux moteurs de recherche de comprendre la pertinence de votre sujet pour les internautes. Vous devez donc intégrer votre mot clé dans cet URL. Reprenons l’exemple du magasin de bricolage et d’aménagement.  Voici une possibilité d’URL pour l’article sur le montage d’une terrasse en bois : www.magasindebricolage.fr/realiser-une-terrasse-en-lame-de-bois

  • La méta-description :

La méta-description c’est ce qui s’affiche sur les moteurs de recherche en dessous de votre titre. Elle contient en moyenne 150 caractères et a pour but d’expliquer rapidement le contenu de votre sujet. Après le titre, c’est elle qui va convaincre ou non votre potentiel visiteur de cliquer sur le lien. Il faut donc y intégrer vos mots clés puisque ce paramètre vous aidera également à remonter dans les résultats. 



Etape 2 : Mettre en place une stratégie de contenu

Bien planifier, votre stratégie de contenu deviendra l’outil clé de l'optimisation de votre référencement. Elle peut faire augmenter de 55% le nombre de visites sur votre site. 

Le marketing de contenu c’est quoi ? 

Aussi appelé “content marketing” par les anglophones, il consiste à mettre à disposition sur votre site, blog et réseaux sociaux du contenu adapté et intéressant pour votre cible. 

Il permet de se mettre à la place du potentiel acheteur et de comprendre ce qui le freine à acheter. Les contenus sont le plus souvent éditoriaux, ils vous permettent d’attirer des prospects sur votre site grâce à différents leviers comme les articles de blogs ou les livres blancs répondant à leurs besoins. Ils se veulent instructifs et à forte valeur ajoutée, l’objectif est de donner un maximum d’informations à votre cible. Votre prospect pourra alors mieux maîtriser son achat puisqu’il aura répondu à ses attentes. Plus il sera informé, plus il se sentira à l’aise pour passer à l’action.     

Contrairement au marketing traditionnel qui bénéficie parfois d’une mauvaise image à cause des publicités intrusives et constantes, le marketing de contenu va aider à améliorer votre image de marque. 

72% des marketeurs déclarent que mettre en place une stratégie de contenu est la manière la plus efficace d’optimiser son référencement. Parmi les plus populaires : les réseaux sociaux, les blogs et les newsletters. Les blogs d’entreprises ont de plus en plus de succès avec plus de 23 milliards de pages créent par mois rien que sur la plateforme Wordpress. 

En proposant des contenus à forte valeur ajoutée sur des mots clés définis, vous vous positionnez comme un expert et répondez aux besoins des internautes. Vous générez ainsi du trafic sur votre site et améliorez vos chances de convertir vos leads. 

Nous vous conseillons d’agrémenter les articles de votre blog avec d’autres contenus. 70% des consommateurs se disent attirés par des contenus originaux et créatifs.Vous pouvez créer des infographies, des vidéos, des podcasts, donner des exemples de cas concrets ou encore mettre en avant les avis et témoignages de vos clients. 

Pour en savoir plus sur le marketing de contenu, rendez-vous sur cet article.


Etape 3 : Créer des pages piliers 

Qu’est ce qu’une page pilier ?

Une page pilier ou “pillar page” en anglais, permet d’organiser votre site autour d’un thème général. Elle rassemble les différentes facettes d’un sujet en une seule page et incite le visiteur à approfondir celles qu’il souhaite via des liens. Les liens présents sur cette page répondent quant à eux, à une requête bien précise. Elle va aider à structurer votre site et apporter à votre visiteur toutes les informations voulues sur une même thématique. Son expérience client va être positive et enrichissante et cela va créer du trafic interne. 

Les pages piliers sont beaucoup plus longues que les pages d’articles puisqu’elles couvrent un thème entier. En revanche, contrairement à vos contenus, elles ne rentrent pas dans le vif du sujet et restent assez vagues. Le but est évidemment de créer du flux vers vos autres pages qui répondent précisément à leurs attentes. 

Reprenons l’exemple du magasin de bricolage et d’aménagement qui vend en ligne. L’entreprise a rédigé plusieurs articles  :

“Comment nettoyer sa terrasse avant les beaux jours?”

“4 astuces pour installer soi même sa piscine”

“Comment aménager son abri de jardin en 2 heures seulement?”

“Aménager un spa dans son jardin pour 500€”

“Brise vue : les 10 tendances de cet été”

“Découvrez les couleurs tendances pour votre jardin d’été” 

Elle peut donc les intégrer dans une page pilier “Jardin et piscine”.

 

Etape 4 : Etre responsive

Pour être bien référencé, votre site doit être responsive, c’est à dire, adapté au format mobile. Aujourd’hui, la population surfe majoritairement sur internet via un smartphone plutôt que sur un ordinateur ou une tablette. En 2019, le trafic internet sur mobile représentait 54% et la prévision pour 2021 est de 61 %. 

Il est donc normal que les moteurs de recherches privilégient les sites responsive pour donner aux utilisateurs les meilleures expériences possibles. 

Chacune de vos pages doivent être adaptées à l’utilisation sur mobile. Pensez donc à ce que vos textes, images, boutons ou encore liens soient visibles à travers un petit écran. Effectuez vous même des tests pour vous en assurer. De nombreux outils comme Xrespond, ResponsiveDesignChecker ou encore Mobile-Friendly Test par Google, vous proposent de vérifier votre compatibilité. 

Votre site doit être réactif, les contenus ne doivent pas être trop lourds pour que les mobinautes puissent charger rapidement vos pages. Il faut également que vos contenus s’adaptent directement à la taille du smartphone. Dans le cas d’une attente trop longue ou d’un mauvais affichage, les utilisateurs risquent de laisser tomber votre site et se diriger vers un concurrent.

 

Etape 5 : Ajouter des images

Ajouter des images va vous vous permettre, d’une part d’égayer et faciliter la lecture de vos contenus, de donner plus d’explications et d’autre part d’améliorer votre référencement. Des images en adéquation avec votre contenu va aider le visiteur à comprendre votre message et à se souvenir de vous. Vous renforcerez ainsi l’expérience positive de l’utilisateur. Sachez que plus de 60% des internautes de la génération Z effectuent leurs recherches directement par l’onglet image. D’ailleurs, les infographies génèrent 3 fois plus de likes et de partages sur les réseaux sociaux. En intégrant des images, vous allez donc mettre toutes les chances de votre côté. 

Les moteurs de recherches ne peuvent pas comprendre vos images, il faut donc que vous lui attribuiez un texte alternatif. Il permettra de décrire l’image et ainsi d’être mieux appréhendé par ces derniers. En intégrant vos mots clés dans cette balise <alt>, vous améliorerez votre référencement. De plus, si la page de votre site se charge avec difficulté, au lieu d’afficher l’image, le texte alternatif sera présent. Les visiteurs comprendront ainsi ce qu’elle représente. 

N’oubliez pas que les images que vous intégrez doivent avoir un format peu volumineux pour ne pas impacter la vitesse de chargement de la page, notamment sur smartphone. 


Etape 6 : Générer des liens

Un des facteurs qui va vous permettre d’améliorer votre référencement organique est la génération de liens. Il existe deux types de liens :

  • Le maillage interne : 

Ce terme désigne les liens internes, c’est à dire, redirigeant vers d’autres pages de votre site.

Il aide à connecter vos pages entre elles, il permet à la fois aux visiteurs de bénéficier d’une expérience positive, mais également aux moteurs de recherches de mieux vous positionner. Gardons l’exemple de l’entreprise de bricolage et d’aménagement qui écrit un article sur comment réaliser soi même une terrasse en lames de bois. Dans cet article, l’entreprise peut créer des liens vers les produits qui l’aideront à la construire. Elle peut également insérer des liens qui redirigent vers un article du même thème comme “Comment nettoyer sa terrasse en bois sans l’abîmer?” ou “Comment entretenir sa terrasse en bois à moindre coût?”. Ce maillage va permettre au visiteur de votre site d’obtenir des informations qui lui seront utiles. Les moteurs de recherches parviennent à analyser ce trafic et cela les aident à mieux vous référencer puisque vous êtes ainsi une source d’informations pertinentes pour les internautes. 

  • Les liens entrants : 

Les liens entrants, quant à eux, viennent de sites internet tiers. Généralement, vous parvenez à obtenir des liens entrants par la qualité de vos contenus. Plus ils seront de qualité, plus les personnes auront envie de les partager. 

La création de trafic via ces liens indiquent aux moteurs de recherche que vous êtes une nouvelle fois un site valide et pertinent pour les internautes. Les liens entrants s'apparentent finalement à une recommandation des autres sites aux moteurs de recherches. 

Pour gagner du trafic grâce aux liens entrants, voici quelques conseils :

  • Apprenez à rédiger. Il est important que vos contenus soient parfaitement rédigés pour donner envie aux internautes de les partager. L’écriture d’un contenu n’est pas facile pour tout le monde, il y a des règles importantes à respecter. Pour vous aider, nous avons créé un billet qui reprend les différents points clés pour réussir la rédaction de vos articles.  
  • Proposez du contenu régulièrement : plus vous aurez de news à donner aux internautes, plus vous aurez de chances d’attirer l’attention. N’hésitez pas à surfer sur les tendances et à vous adapter en fonction des actualités. Pour vous organiser, nous vous conseillons de télécharger notre trame de planning éditorial. 
  • Incitez au partage : dans vos articles, insérez des boutons de partage pour donner envie aux lecteurs d’en faire profiter leur communauté,
  • Créez des liens sortants : en intégrant des liens vers d’autres sites, vous allez créez une interaction. Peut-être que les propriétaires du site auront envie de partager à leur tour vos contenus. Attention tout de même à ne pas rediriger vos lecteurs vers n’importe quel site, ils doivent être de qualité et refléter votre image.

Etape 7 : Partager sur les réseaux sociaux

Pour continuer l’optimisation de votre référencement, nous vous conseillons de partager votre contenu sur les réseaux sociaux. En effet, en créant des liens sur vos pages d’entreprise, vous allez tout d’abord les faire vivre mais également générer des visites vers votre site. Étant une source de trafic importante, les utilisateurs de ces plateformes vont vous aider à promouvoir vos contenus s’ils sont de qualité. 

Leur impact sur les consommateurs n’est plus à démontrer. Vos pages vont vous aider à faire connaître votre site et inversement. Lorsqu’un utilisateur arrive sur votre site après avoir effectué une requête sur un moteur de recherche, il peut ensuite se rendre sur vos réseaux sociaux et suivre votre compte. Vous gagnez donc un abonné. Lorsqu’une personne surfe sur un réseau social et clique sur le partage de votre article car celui-ci l’intéresse, vous gagnez un prospect qualifié. Il est donc intéressant de mettre en valeur vos contenus en les partageant. Cela augmente votre trafic et les moteurs de recherches vous considèrent une fois de plus comme un acteur pertinent et expert dans votre domaine. Plus vous générez de liens, plus le référencement de votre site sera meilleur.  

Ces interactions sociales vont vous aider à remonter dans les pages de résultats. Pour en apprendre plus sur les différentes plateformes et construire votre stratégie social media, nous vous invitons à lire notre article sur les réseaux sociaux. 

En partageant vos contenus, vous devez avoir conscience qu’il faut adapter le ton et votre message en fonction des utilisateurs. N’oubliez pas qu’ils peuvent interagir avec vous, il faudra donc surveiller vos pages pour répondre à leurs commentaires ou éventuelles questions. 

Nous vous conseillons également d’inciter vos abonnés à partager à leur tour vos contenus. 

S’ils sont satisfaits de ce que vous leur avez proposé, ils n'hésiteront pas à en faire profiter leur communauté. Vous créerez ainsi une nouvelle source de trafic et gagnerez en visibilité auprès de votre cible. 




Grâce à ces différentes étapes vous allez pouvoir améliorer votre référencement naturel.

Opérez ces changements à votre rythme, inutile de tout bouleverser d’un coup. Au fur et à mesure de la production de contenus à valeur ajoutée, vous allez optimiser votre classement et générer des liens entrants vers votre site. Plusieurs facteurs peuvent impacter votre succès : le volume de contenu publié, sa qualité ou encore la taille de votre audience. Il faut donc que vous veilliez à la régularité de vos publications et que vous proposiez des choses pertinentes pour votre communauté. 

La réussite de votre travail ne sera visible qu’au bout de plusieurs mois. Une fois que vous maîtriserez toutes les techniques de SEO, les résultats seront durables et bénéfiques à votre entreprise. 

 
 

 

Images : Freepik

Abonnez-vous !